close

[Rencontre] Timescope, la VR comme regard historique

Lauréat du concours organisé à Virtuality 2017 avec le Numa Paris, la route de Timescope continue de croiser celle du salon parisien : la (jeune) start-up dédiée au patrimoine sera de nouveau présente au 104 en février prochain ! Son co-fondateur Basile Segalen revient avec nous sur leur utilisation de la réalité virtuelle entre innovation et histoire.

Pouvez-vous nous présenter Timescope, son historique ?

Timescope est né en Juillet 2015. Tout est parti d’un voyage quelques années plus tôt entre deux amis de longue date, Adrien Sadaka, et moi-même. En visitant Pompéi, nous nous étions dit qu’il manquait un outil in situ pour se plonger dans le passé. Lorsque nous avons mis la main sur les premiers casques de VR, cette technologie correspondait exactement à ce besoin. C’est l’origine de Timescope : développer une machine pour voyager dans le temps, grâce à la réalité virtuelle. Depuis, nous avons développé la borne Timescope, qui rend accessible à tous et en libre-service les meilleures expériences de VR. Plusieurs dizaines de bornes seront installées d’ici la fin de l’année 2017 en France, et nous avons déjà recréé la Bastille en 1789, la place de Grève en 1628 ou encore la future gare du Grand Paris Express, à Clamart.

Timescope était l’un des premiers projets VR à être mis à disposition du grand public : quels ont été les principaux défis de cette « avant-première » ?

C’est en effet la grande force de Timescope : mettre la réalité virtuelle à la portée des passants. Les visiteurs d’un lieu peuvent accéder immédiatement à des expériences immersives (visuelles et sonores), sans qu’il y ait besoin d’une équipe de personnes pour distribuer des casques de VR en échange d’une caution, par exemple. Timescope s’adresse aux acteurs qui gèrent des espaces accueillant du public, en leur permettant d’offrir à leurs visiteurs une expérience de réalité virtuelle sur-mesure, en plein air comme à l’intérieur. Les défis étaient nombreux pour offrir les meilleures expériences au plus grand nombre, dans une borne qui résiste donc notamment aux intempéries et aux variations climatiques.

Timescope - Rives de Seine - Avril 2017 © Genaro Bardy

Avec la volonté de travailler sur le patrimoine (notamment), quels sont vos rapports avec les pouvoirs publics ? Y a t-il eu un besoin pour vous d’évangéliser ce secteur ?

Timescope valorise le patrimoine des lieux et révèle leur Histoire, grâce à la réalité virtuelle. Nous rassemblons un comité scientifique avec des historiens qui viennent certifier que le film 360 degrés correspond à la réalité historique. Timescope permet aussi d’interpréter le présent ou de se plonger dans le futur : pour découvrir un projet d’aménagement, voir comment un quartier va évoluer. C’est une machine à voyager dans le temps, dans les deux sens. Nous avons constaté un engouement fort de la part des acteurs publics qui ont des projets de valorisation du patrimoine ainsi que des projets d’aménagement de leur territoire. Notre premier client fut d’ailleurs la Ville de Paris.

Quelles sont vos dernières actualités, projets phares ?

Nous avons installé deux Timescope au Havre, à l’occasion des 500 ans de la Ville. Cela permet aux Havrais comme aux touristes de découvrir la ville telle qu’elle était au XIXe siècle, mais aussi dans l’entre-deux-guerres et après les bombardements de septembre 1944. Le public est au rendez-vous avec plusieurs centaines d’utilisateurs par jour. Un dispositif a également été installé sur le Campus de Dassault Systèmes ou encore à l’aéroport de Lyon. Les projets ne manquent pas et plusieurs dizaines de Timescope seront installés d’ici la fin de l’année 2017.

Le Havre en 1860 (Grand Quai) – VR

#MuMa ❤ : Reconstitution 3D en réalité virtuelle du Grand Quai en 1860 (aujourd'hui Quai Southampton) réalisée par Timescope pour LH Le Havre dans le cadre d' Un Été Au Havre. C'est de ce quai, à l'Hôtel de l'Amirauté au n°43, que Claude Monet peindra le très célèbre "Impression, soleil levant" en 1872… Venez admirer ce chef d’œuvre de retour au Havre pour la première fois du 10 septembre au 8 octobre au MuMa Le Havre (Musée d'art moderne André Malraux) !

Publié par MuMa Le Havre (Musée d'art moderne André Malraux) sur jeudi 3 août 2017

Retrouvez Timescope sur #Virtuality2018, du 8 au 10 février 2018.

Liens

Site internet – Facebook – Twitter

Tags : TimescopeVirtuality2018
Mathieu Gayet

The author Mathieu Gayet

VIRTUALITY's Blog Editor-In-Chief Explorer in #Storytelling #Transmedia & #VR - #Socialmedia w/ @agenceRED5 ❘ University speaker ❘ #Cinema addict

Leave a Response